Articles et potins

Voici 10 des choses inconnues que vous avez toujours voulu savoir sur les pets et que vous découvrirez dans ce qui suit.


publié le :09/02/2018
Mal vu dans nos cultures, le pet est généralement un tabou honteux. Pourtant, il est indispensable à la bonne santé de chacun. Que vous essayiez de le cacher ou non, vous pétez. Tout le monde pète. On en a souvent honte et pourtant, beaucoup de gens trouvent ça hilarant. Qu’ils soient silencieux ou bruyants, longs ou courts, les pets n’épargnent personne, ni les femmes, ni les hommes. C’est comme ça.Mais même si c’est une chose incroyablement banale et routinière, un être humain moyen pète entre 10 et 20 fois par jour, il y a bien des choses sur les pets que vous ne savez peut-être pas. Les gaz intestinaux sont des processus normaux du corps humain. Ils sont produits par les bactéries de notre organisme qui se nourrissent des aliments que nous ingurgitons. Y participe notamment la fameuse Lactobacillus casei, que l’on retrouve dans de nombreux produits laitiers à la mode. La fermentation entraine la production d’un gaz composé majoritairement de diazote et dioxygène et parfois de méthane. On y trouve aussi d’hydrogène et des gaz sulfurés, responsables de la mauvaise odeur.Chaque humain, qu’il le veuille ou non, produit entre 0,5 et 1litre de ce mélange par jour. Inutile de se retenir, d’abord parce que cela va créer des ballonnements voire des brûlures d’estomac, mais aussi car les flatulences finiront par sortir d’elles-mêmes, de façon plus subtile. Telle une soupape de sécurité, le sphincter va les évacuer petit à petit, notamment la nuit, lorsque le corps est au repos. Et puisque le pet est le résultat d’une fermentation, il n’est pas impossible que même les morts puissent produire ce son si caractéristique. Voici 10 faits surprenants sur les pets que vous ne saviez sûrement pas et que nous vous proposons de découvrir : 1- En moyenne, les femmes pètent 30 % de plus que les hommes. 2- Le mot « pet » vient du latin « peditum » et fait son apparition au XIIe siècle.3- Une personne normale pète environ 14 fois par jour. 4- Pour remplir un ballon de baudruche, 14 pets suffisent. 5- Le passage des gaz signifie que votre système digestif fonctionne correctement. 6- Les pets contiennent du sulfure d’hydrogène qui, une fois respiré, permet d’éviter des dommages mitochondriaux, c’est-à-dire au niveau de l’oxygénation et l’énergie des cellules. 7- Les gaz féminins puent plus que les gaz masculins en raison de leur concentration plus élevée en sulfure d’hydrogène. 8- Les gaz vont à une vitesse moyenne de 11 km/h. 9- Un sphincter contracté provoque des pets plus bruyants. 10- Le moment où l’on pète le plus est celui où l’on dort. Source : santeplusmag


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com