Articles et potins

Côte d'Ivoire/Sécurité : Le présumé chef des microbes tué


publié le :15/04/2015
Le présumé chef des microbes, surnommé Xama Clavier, a été tué et découpé mardi après-midi par une foule en colère à Attécoubé, a-t-on appris auprès des témoins de la scène. Xama Clavier la terreur, 25 ans environ, considéré à Attécoubé comme possédant des pouvoirs mystiques, a été tué avec un de ses fidèles compagnons par une foule en furie qui l’a démembré et décapité. A travers les rues d’Attécoubé et de Bromakoté, les pieds, les bras et la tête du caïd étaient brandis comme un trophée de guerre. Le reste de son corps, vidé de ses boyaux du ventre, a été brulé, ont expliqué les témoins. Xama Clavier qui se cachait sous son air juvénile, était cité dans plusieurs crimes dans la commune d’Attécoubé. Recherché par la police depuis plusieurs mois, Xama Clavier la Terreur avait quitté Boribana pour se cacher dans un autre quartier d’Abidjan jusqu’à samedi quand il a signalé son retour par une série d’agressions avec son gang à Attécoubé. C’est alors que la police judiciaire qui le filait a réussi à l’arrêter ,ce mardi. Au moment où les policiers empêchaient la foule hostile, qui criait vengeance, de le lyncher, Xama agile comme un félin, a profité d’un moment d’inattention des agents de l’ordre pour s’échapper. C’était sans compter avec la témérité de la foule qui voulait mettre fin à l’histoire de ce malfrat, auteur de plusieurs assassinats et meurtres. Sentant qu’il n’irait pas loin, Xama a plongé dans un égout au niveau d’une station de service, à l’entrée d’Attécoubé, où des jeunes gens l’ont rattrapé. Ils l’ont trainé dehors et, telle une meute d’animaux féroces, la foule hystérique, utilisant toutes sortes d’objets, armes blanches et autres objets tranchants, l’a découpé en morceaux. Nous en avions marre. Nous sommes enfin débarrassés d’un grand bandit. On va pouvoir dormir tranquille. Il agressait même en pleine journée. Et son père narguait en disant que son fils ne peut être arrêté que par celui qui a le don d’arrêter le vent. Son père savait très bien ses agissements, a déploré un habitant d’Attécoubé cité par les témoins.


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com