Articles et potins

nterview/Max Gradel: Des clubs s’intéressent à moi en France, en Angleterre et en Allemagne…


publié le :11/06/2015
Ses 17 buts ont fait de lui le cinquième meilleur réalisateur de la Ligue 1 française. L’Ivoirien Max-Alain Gradel (27 ans), auteur d’un doublé face à Guingamp (2-1) lors de la dernière journée du championnat, pourrait quitter Saint-Étienne cet été, même s’il n’en n’a pas forcément envie. Interview. Jeune Afrique : Depuis votre retour de Guinée équatoriale, où vous avez remporté la CAN avec la Côte d’Ivoire, vous avez inscrit 13 buts avec l’ASSE. Y-a-t-il eu un déclic lors de cette compétition ? Max-Alain Gradel : Oui. Toute la Côte d’Ivoire attendait cela. Ce titre a soulagé tout le monde, et moi, quand je suis rentré dans mon club, j’ai joué de manière encore plus libérée. J’étais encore plus en forme à mon retour. Encore plus en confiance, aussi. Je tentais plus de choses, et en voyant cela, le coach (Christophe Galtier, NDLR) m’a fait encore plus confiance. Parce que ce n’était pas le cas avant ? Je suis arrivé à Saint-Étienne en 2011, un peu sur la pointe des pieds. Et pas en tant que titulaire. Il y avait de la concurrence, mais je me souviens avoir beaucoup appris en jouant notamment au côté de Pierre-Emerick Aubameyang, jusqu’à son départ à Dortmund (2013). Cette saison avec Saint-Étienne est la meilleure de ma carrière, avec celle de 2010-2011, quand j’étais à Leeds United (18 buts en 41 matches de championnat). Vous avez récemment expliqué que Saint-Étienne manquait d’ambition. Comment cela a-t-il été perçu ? Ce n’était pas méchant. Cela partait même d’un bon sentiment. Moi, j’ai juste envie que Saint-Étienne joue les premiers rôles. Que le club achète des joueurs à 10 millions d’euros, qu’on vise les toutes premières places. Seulement, le club vend tous les ans ses meilleurs joueurs. Et un club qui fait cela manque à mes yeux d’ambition. C’est mon point de vue, et je beaucoup de personnes pensent la même chose, mais elles ne veulent pas le dire. Christophe Galtier, votre entraîneur, a quasiment annoncé votre départ cet été… Je peux vous dire une chose : si je devais quitter l’ASSE cet été, ce ne sera pas parce que je l’aurai voulu. Mais si cela doit arriver, il faudra que l’offre m’intéresse, et que mon club soit gagnant. Avez-vous déjà des pistes ? Je sais juste que des clubs s’intéressent à moi en France, en Angleterre et en Allemagne… Êtes-vous surpris par le départ à Lille d’Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire ? Non. Renard est un très bon entraîneur, un grand homme, qui mérite de diriger une bonne équipe de Ligue 1. Bien sûr, son départ est un coup dur pour notre sélection, car en moins d’un an, il a fait d’excellentes choses. Mais nous sommes une grande équipe, on saura rebondir… Comment avez-vous vécu l’affaire des primes de la CAN 2015 ? Pour l’image du pays, ce n’est vraiment pas très positif. On ne sait pas vraiment ce qui est arrivé. Aujourd’hui, tout est réglé, et il faut tourner la page. Et faire en sorte que cela ne se reproduise pas…


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com