Articles et potins


publié le :22/05/2017
C’est l’histoire d’un prof de karaté (Jujitsu) brésilien du nom de Daryell Dickson Meneses Xavier qui avait une vie paisible avec sa petite amie qui avait un garçon de 1 an et huit mois. Tout allait bien pour le couple jusqu’à ce qu’un malencontreux incident se produise. Un jour resté seul a la maison avec l’enfant de sa petite amie qui était sorti, Xavier va appeler sa petite amie pour lui dire que l’enfant a eu un malaise et faire une crise d’épilepsie. Il va conduit l’enfant a l’hôpital mais l’enfant va mourir deux jours plus tard. Les médecins ayant un doute sur la mort de l’enfant vont mener des investigations en poussant plus loin leurs analyses. Leurs expertises ont conclue que les dires de Xavier (le petit ami) ne correspondaient pas avec ce qu’ils avaient trouvés. Selon les médecins le jeune garçon de 1 an et huit mois présentait une fissure au niveau de son rectum. Ils ont avancé l’hypothèse d’un abus sexuel sur le petit garçon. Mais la mère, a dit aux médecins que son fils n’avait jamais soufferts d’une éventuelle constipation chronique. Finalement Xavier va se rendre lui même à la police en révélant qu’il était coupable de la mort du fils de sa petite amie, mais il va nier avoir abusé sexuellement du petit garçon. La police a dit par la suite que le petit garçon avait reçu des coups violents et que seule une personne dotée d’une force physique hors du commun pouvait infliger. Tout laissait croire que c’était bien le beau père Xavier, car il enseignait les arts martiaux. En attente de son procès, la police l’a enfermé pour qu’il réponde de ses actes devant la justice. Mais tout ne s’est pas bien passé pour le maître de karaté. Selon la police le jeune maître des arts martiaux a été lynché par les prisonniers puis abusé sexuellement par 20 personnes. Pour eux (la police), c’est un règlement de compte, car les prisonniers avaient appris ce qu’il avait fait au pauvre petit garçon. Pour le punir, 20 codétenus l’on violé pour symboliser les 20 mois (1 an et huit mois) vécu par le petit. Voici ce que la police a dit à ce sujet: «Daryell Xavier a été violé par plus d’une vingtaine de prisonniers. Il a eu des bénédictions sur tout le corps, ne sont pas les séries séduisantes se trouvaient au niveau de l’anus. » .la police est intervenu et l’a retiré de ses bourreaux, Xavier croyait qu’il s’était tiré d’affaire. Mais après qu’il fut remit en cellule, ses bourreaux se sont encore rués sur lui, le violant, et arrachèrent tous ses points de sutures.


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com