Articles et potins

3 mets que vous devez absolument déguster en Côte d’Ivoire, pendant vos séjours


publié le :11/06/2017
La Côte d’Ivoire est l’un des pays aux multiples atouts touristiques. Si vous y êtes pour un court ou long séjour, il vous faudra sans aucun prétexte goûter à ces 3 mets. Ils définissent l’identité gastronomique du pays. En effet, la particularité de la gastronomie ivoirienne résulte de la diversité culturelle de la soixantaine d’ethnies que compte le pays. Mais d’emblée, il y a des mets qui font l’unanimité. On les retrouve partout et ce dans n’importe quelle localité et n’importe quelle cérémonie. Ce sont le garba, l’alloco, et le foutou accompagné de la sauce graine. 1-Le garba Si, au départ, le garba avait seulement conquis le cœur de la jeunesse ivoirienne, aujourd’hui les données ont changé. Tout le monde meurt d’envie de le savourer. Fait à base de semoule de manioc, appelé attiéké, accompagné du poisson thon frit, de piments frais, et d’oignon, le garba est aussi appelé « zéguène » par les populations qui le considèrent comme une véritable innovation gastronomique. Un ingrédient à ne pas oublier, quoique déconseillé par les nutritionnistes : le cube d’assaisonnement, qui fait très souvent la particularité et la sensibilité du goût qu’on concède à ce plat. 2-Le foutou accompagné de la sauce graine C’était l’affaire des populations de l’Ouest et du Sud ivoirien. Le foutou est aujourd’hui un « mets national », surtout celui accompagné de la sauce graine (faite à base de graines de palme). Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, en passant par le centre, toutes les populations de la Côte d’Ivoire en raffolent. Vous retrouverez ce plat dans presque tous les restaurants d’Abidjan. Le foutou se présente sous plusieurs dérivés. Foutou de banane, foutou de manioc, foutou d’igname et le foutou de tarot. Avec à l’intérieur, soit du poisson, soit de la volaille, soit de la viande de brousse. 3-L’alloco (de 16h) Décrit comme du « déshabillé » de banane plantain frite à l’huile de palme ou à l’huile d’olive, selon les préférences, l’alloco est un mets typiquement ivoirien. Il se consomme généralement entre le déjeuner et le dîner, la plupart du temps à l’heure du goûter. D’où l’appellation populaire « alloco de 16h ». Il s’accompagne de poisson ou d’œufs bouillis, avec une pâte faite à base de piment, d’aubergine (quelques rares fois) et de tomate, selon les goûts de chacun(e).


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com