Articles et potins

Zimbabwe: Il tue sauvagement sa patronne et brûle son corps. La raison est trop idiote!


publié le :29/06/2017
Au Zimbabwe, un domestique de 25 ans a été arrêté pour avoir tué et brûlé le corps de son employeuse de 68 ans, après que cette dernière a rejeté sa proposition d’amour. Emmanuel Sibanda, a comparu le lundi 26 juin, devant le magistrat de Gweru, Musaiona Shortgame, sur une accusation de meurtre. Il n’a pas été invité à plaider et a été placé en détention préventive jusqu’au 7 juillet pour confirmation de sa déclaration préventive et mise en garde. Il lui a été recommandé cependant, de faire une demande de mise en liberté sous caution à la Haute Cour. Le Procureur, Daniel Tapfuma, a déclaré au tribunal que le 21 juin, Sibanda avait eu un malentendu avec sa patronne, Mme Jerina Chipato, lorsque celle-ci a refusé sa proposition d’amour. « Drôle de dragueur… » « Sibanda a violenté la victime en la frappant une fois sur sa tête avec une bûche sèche, et elle est tombée inconsciente sur le sol. L’accusé a continué à traîner la défunte dans sa cabane de cuisine et a allumé le toit de chaume « , a t-il dit. La femme a été brûlée à mort. Sibanda appela alors une aide affirmant que Mme Chipato avait accidentellement été brûlée à mort dans sa cabane de cuisine. Il a déclaré que les voisins suspicieux qui ont répondu à l’appel, se sont mis à fouiller la chambre de l’accusé pour avoir des indices sur ce qui aurait pu se produire. « La question est apparue lorsque la cabane qui sert de chambre à l’accusé a été fouillée, et a permis la récupération de vêtements de Sibanda qui étaient tachés de sang. Le téléphone portable de la défunte a également été caché dans ses vêtements « , a déclaré M. Tapfuma. « Ce n’était pas mon intention de la tuer » Sibanda, dans sa déclaration, a avoué avoir tué sa patronne. Il a dit avoir fait, le jour du meurtre, une proposition d’amour à Mme Chipato, et elle l’a refusée. « Elle m’a ensuite demandé d’aller chercher de l’eau la nuit. Nous avons eu un malentendu et je l’ai frappée avec une bûche à la tête. J’ai ensuite traîné son corps dans sa cabane de cuisine et j’y ai mis le feu pour couvrir le crime puisque ce n’était pas mon intention de la tuer « , a déclaré Sibanda. On suppose que ce n’était également pas son intention d’aller en prison, mais il y séjournera probablement pendant longtemps!


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com