Articles et potins

Cameroun: La hausse du prix de la bière secoue le pays jusqu'aux menaces d'affrontements


publié le :05/01/2015
Le prix de la bière cristallise le débat socio-politique au Cameroun depuis quelques semaine La hausse du prix de la bière secoue le pays jusqu'aux menaces d'affrontementsLes acteurs et activistes sociaux se sont mobilisés sur plusieurs fronts pendant plusieurs semaines, et ont obtenu la reculade du gouvernement sur son intention de revoir à la hausse le prix de la bière, la denrée la plus consommée par les camerounais. Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce s’est fendu d’un communiqué interdisant toute spéculation sur le prix de la bière. La décision du Mincommerce, a été prise suite à un dialogue au cours duquel a pris part la ligue camerounaise des consommateurs (Lcc). La Lcc, dans une pétition intitulée «touche pas à ma bière» a recueilli plus de 10 000 signatures en quelques jours. L’initiative du réseau d’organisations de la société civile, fait suite au vote de la loi des finances 2015, qui prévoit une modification de la taxation des boissons alcoolisées. En cause, une disposition de la loi des finances 2015 qui précise que, « pour le cas spécifique des boissons alcooliques, le montant du droit d’accises du taux de 25% ne peut être inférieur à : 250 F CFA par litre pour les bières ; 150 F CFA par degré d’alcool par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool comprise entre 0° et 24° ; 200 F CFA par degré d’alcool et par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool comprise entre 25° et 50° ; 250 F CFA par degré d’alcool et par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool supérieure à 50° ». Certains commerçants, n’ont pas attendu la mise en application du texte. Ils ont procédé durant les fêtes de fin d’année à l’augmentation du prix de la bière, de 200 Fcfa. Ceux-ci, ont vu leurs bars et débits de boissons fermés par l’autorité administrative. Malgré les alertes de la société camerounaise de cardiologie, sur les maladies cardiovasculaires, la consommation d’alcool a atteint les sommets au Cameroun. A titre d’illustration, selon des chiffres officiels, plus 500 millions de litres de bière vendus en 2012 et 2013 dans le pays. Il y a quelques mois, les prix des carburants ont été revus à la hausse dans l’indifférence totale des syndicats et organisations de la société civile.


Laisser un commentaire


VIDEOMUSIK


Videos
Musik
Show
Interview
Reportages
Mobiles

Copyright (c) 2012
by 62666684367 ...

BLOG


Artistes
Photos
Articles
Contacts
Livre d'or

PARTENAIRES


Beauty Addict
Promokado
The Collector Magz'ine
DIRECTSHOW

PLAN DU SITE


Flux rss

Email us


spotboxlive@gmail.com