2min
©
Image
Image

Affaire députée Mariam Traoré : le RHDP porte plainte contre X pour incitation à la xénophobie

Cette affaire a suscité de multiples réactions sur les réseaux sociaux et choqué plus d’un au sein de la population ivoirienne. C’est via une vidéo publiée sur internet Mariam Traoré, députée de Tengrela, a tenu des propos obscènes en direction des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Après la présentation des excuses publiques de la part de l’honorable, sa formation politique a porté plainte contre «X» pour incitation à la haine et à la xénophobie.

A la suite des répercutions de l’affaire de la députée Mariam Traoré, sur la classe politique et sociale, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti unifié) monte au créneau. Une plainte a été déposée chez le procureur contre « X » pour incitation à la haine et à la xénophobie. Une situation qui est censée calmé les ardeurs suscitées par cette affaire.

Un avis de recherche a été lancé contre le ou les auteurs de la publication de la vidéo attribuée à Sita Ouattara et à l’origine de la diffusion de la sortie de la députée Mariam Traoré, tenant des propos injurieux. En outre, il a été identifié qu’une voix féminine qui insulte la ministre Kandia Camara à travers la vidéo est également recherchée par la justice.

Pour rappel, dans une vidéo publiée sur internet Mariam Traoré, députée de Tengrela, a tenu des propos obscènes en direction des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). 24 heures plus tard, cette dernière a présenté ses excuses aux femmes.

Mots clés
#societe Réactions en bas