2min
©
Image
Image

Cheveux crépus: une libération

De nombreuses femmes noires ou métisses du monde entier décident de garder leurs cheveux crépus au naturel, pour éviter les contraintes des défrisants mais aussi pour afficher fièrement leurs origines. AFP-PHOTO/ SIA KAMBOU

 

C’est peut-être le signe d’une volonté des femmes d’affirmer leur identité africaine. C’est surtout la fin d’un calvaire qu’elles se sont imposé (ou que la mode leur a imposé ?) pendant des années : le lissage des cheveux. Dans le Bénin de 2018, (et dans bien d'autres pays d'Afrique), les cheveux se portent crépus, frisés, au naturel, sans artifice. Naturel and happy ! Sandra Idossou est avec nous ce matin dans La Vie ici.

Mots clés
#fais divers Réactions en bas