3min
©
Image
Image

Côte d'Ivoire : Bouaké, attaque à l'université, des étudiants blessés par balles après une offensive lancée par des gardes pénitentiaires

Mercredi 28 Novembre 2018 - Depuis 18 heures comme constaté sur place par KOACI, le campus 2 de l'université Alassane Ouattara de Bouaké a été pris pour cible par des hommes armés. Selon des témoignages recueillis sur place, des querelles personnelles entre un garde pénitentiaire du camp pénal de Bouaké et un étudiant du campus 2, se sont déportées au sein de l'université dans la soirée de ce Mercredi 28 Novembre.

<< Ils étaient munis d'armes à feu, mais aussi d'armes blanches.Plusieurs éléments des gardes pénitentiaires ont franchi l'entrée du campus pour se faire justice.Nous ne pouvons pas les laisser amener l'un des nôtres sans nous opposer.C'est impossible.Comme ils ont des armes,ils ont commencé à tirer sur nous, on a riposter avec des jets de pierres>> révèle un étudiant sur le théâtre de l'attaque.

 

<< Nous avons fait les frais en ayant des camarades blessés à balles réelles.Six de nos amis ont été touchés par balles et cinq camarades ont été blessés par des armes blanches.>> poursuit l'étudiant dans une chambre en compagnie d'autres étudiants.

 

La confusion était visible jusqu'à 21 heures dans le campus. Les sapeurs-pompiers arrivés sur le champ de bataille,ont transporté les blessés au CHU.

 

Le bilan fait état d'au moins onze blessés chez les étudiants.Les forces de l'ordre ont été déployés sur le site pour calmer la situation.Jusqu'à ce que nous quittons le campus,il y régnait un calme précaire

<< Ils étaient munis d'armes à feu, mais aussi d'armes blanches.Plusieurs éléments des gardes pénitentiaires ont franchi l'entrée du campus pour se faire justice.Nous ne pouvons pas les laisser amener l'un des nôtres sans nous opposer.C'est impossible.Comme ils ont des armes,ils ont commencé à tirer sur nous, on a riposter avec des jets de pierres>> révèle un étudiant sur le théâtre de l'attaque.

 

<< Nous avons fait les frais en ayant des camarades blessés à balles réelles.Six de nos amis ont été touchés par balles et cinq camarades ont été blessés par des armes blanches.>> poursuit l'étudiant dans une chambre en compagnie d'autres étudiants.

 

La confusion était visible jusqu'à 21 heures dans le campus. Les sapeurs-pompiers arrivés sur le champ de bataille,ont transporté les blessés au CHU.

 

Le bilan fait état d'au moins onze blessés chez les étudiants.Les forces de l'ordre ont été déployés sur le site pour calmer la situation.Jusqu'à ce que nous quittons le campus,il y régnait un calme précaire

Mots clés
#societe Réactions en bas