2min
©
Image
Image

Côte d'Ivoire : La FESCI demande pardon à Ouattara pour la libération de Kouassi Armel Eddie

La fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) demande au chef de l'État de libérer Armel Kouassi Eddie.

Fulgence Assi Assi, premier responsable du syndicat des élèves et étudiants, sollicite le pardon du chef de l'État afin que ce dernier libère le jeune étudiant.

"Son Excellence, nous venons une fois encore solliciter votre clémence pour la libération de l'étudiant incarcéré pour son opinion à votre égard sur les" Réseaux Sociaux. 

Son Excellence, au nom de la" Paix " et de la "Cohésion sociale", l'ensemble des Élèves et Étudiants, de notre Pays : la Côte d'Ivoire, se joignent à moi pour vous demander pardon et obtenir la libération de l'étudiant Armel Eddie Kouassi inscrit en licence 1 de Philosophie à l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, interpellé le samedi 27 octobre 2018" relève ton du document transmis.

Fulgence Assi, dans cette lettre présente aussi le cas des élèves interpellés pour nécessité d'enquête survenus lors des derniers évènements deM'bahiakro  (Est) jusque-là détenus à la prison de Bouaké.

Pour rappel, Eddie Kouassi Armel, a été transféré à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA) vendredi dernier pour avoir partagé une publication traitant le chef de l'État Ouattara et Fabrice Sawegnon d'étrangers sur le média social américain Facebook.

Mots clés
#societe Réactions en bas