2min
©
Image
Image

Côte d'Ivoire : Un vaste réseau de trafiquants de drogue démantelé à Bouaké, un redoutable dealer appréhendé

Dans sa lutte accrue contre les vendeurs et autres consommateurs de substances illicites,la cellule anti drogue de la gendarmerie de Bouaké,tente avec ses moyens,de mettre fin à ces pratiques dans la capitale de la paix.

Le lendemain, une étude bien menée aux environs de 03 heures du matin,sur instructions du commandant de la 3ème légion de la gendarmerie territoriale de Bouaké, le capitaine Ambeu Atsé Sébastien, le chef de cellule mobilise ses hommes et font une descente dans ledit fumoir.

 

Sur le lieu, les éléments de la cellule anti drogue interpellent 4 individus dont Komara Ousmane petit frère du dealer,Traoré Lacina,Dibaté Klinan Béman et Abdoulaye Traoré.

 

Au cours de la fouille corporelle,53 boulettes de cannabis,04 papiers à rouler,01 briquet,01 pipe à crack et une somme d'argent évaluée à 59.925 fcfa en billets de 10.000f,5000f,2000f,1000f,500f et de diverses pièces de monnaies ont été pris sur eux.

 

Le même jour Jeudi à 12 heures, la cellule anti  de la gendarmerie de Bouaké Rechercher Bouaké a pu mettre la main sur le grand dealer au quartier commerce du nom de Komara Sékou Hamel,alias "Petit Sékou", sorti de prison à peine 2 semaines pour complicité de vol selon ses propos.

 

Une fouille minutieuse,effectuée au domicile de ce dernier,a permis la découverte de 10 doses de crack,50 doses d'héroïne,1/2 bloc de cannabis,28 grosses boulettes de cannabis,une paire de ciseaux,01 paquet de 50 papiers à enrouler et du sachet plastique servant d'attache.

Son acolyte et second,du nom de N'Goran Koffi Aimé est présentement en fuite et est activement recherché.Les éléments de la gendarmerie ont procédé également à une fouille au domicile de ce fugitif en présence de sa maman et sa grande sœur.

La perquisition s'est soldée par la découverte de 71 boulettes de cannabis.Quant au grand dealer et ses vendeurs,ils seront conduits devant le procureur de la république de Bouaké.

Mots clés
#societe Réactions en bas