2min
©
Image
Image

Côte d'Ivoire : Une soixantaine de militaires aux arrêts pour «vente de concours»

Cette affaire a été mise au grand jour suite à de nombreuses plaintes des victimes, arnaquées par des hommes en tenue qui leur faisaient savoir qu'ils détenaient des places des concours de la fonction publique. Plusieurs militaires ont été mis aux arrêts par le parquet militaire dans cette affaire de "vente de concours" qui a capoté.

Joint hier dimanche 21 octobre, un haut gradé sous couvert d'anonymat livre à KOACI les détails de cette affaire 

"Nous avons enregistré plusieurs plaintes des victimes. Ce sont 147 militaires et policiers contre qui des plaintes sont déposées depuis janvier 2018. La moitié est en prison. 20 militaires concernés dans cette affaire qui ont remboursé sur place l'argent extorqué ont été mis en liberté, même si l'infraction n'est pas éteinte. 


Il s'agit de militaires et de policiers qui promettent des places d'admission aux concours administratifs contre l'argent, aux candidats ou aux parents de ces derniers. Puis en définitive, le rêve des candidats se brise. Parce que point d'admission pour eux. Aujourd'hui, par rapport à cette arnaque, nous avons mis une soixantaine de militaires aux arrêts", précise notre source.

En Côte d'Ivoire cette pratique de "vente de concours" est très répandue dans l'administration. Un véritable fléau qui Line l'administration ivoirienne depuis plusieurs années. 
 
source koaci
Mots clés
#societe Réactions en bas