2min
©
Image
Image

Don de foie d’une mère séropositive à son enfant

En Afrique du Sud, pour la première fois, des médecins ont transplanté le foie d'une mère séropositive à son enfant.

Ce sont des médecins de l'Université du Witswatersrand à Johannesburg qui ont procédé à la transplantation du foie d'une mère séropositive, à son enfant séronégatif.

 

L'enfant souffrait d'une maladie hépatique en phase terminale et serait mort sans la transplantation.

 

Et une année après l'opération, les médecins de l'Université de Witwatersrand à Johannesburg ont révélé que c'était la première transplantation de foie d'une mère vivant avec le VIH à son enfant séronégatif, qui était sur le point de mourir après avoir attendu six mois un donneur.

 

Selon l'université, la mère et l'enfant, qui n'ont pas été identifiés sont complètement rétablis et en bonne santé.

 

Les médicaments donnés à l'enfant peuvent avoir empêché la transmission du VIH, souligne l'Université.

 

Selon les statistiques, 14 enfants en attente d'une greffe du foie à Johannesburg sont morts en 2017 avant l'opération.

 

Les médecins espèrent que d'autres opérations du genre suivront.

Mots clés
#sante Réactions en bas