3min
©
Image
Image

Elle voit un noir pour sa première fois et s’enfuit en pensant que c’était une bête sauvage

Une russe de 27 ans qui est née et a vécu dans un village reculé de la région de Krasnoïarsk, a été choquée par ce qu’elle a vu quand elle est arrivée à Moscou pour la première fois .

Une russe de 27 ans qui est née et a vécu dans un village reculé de la région de Krasnoïarsk, a été choquée par ce qu’elle a vu quand elle est arrivée à Moscou pour la première fois .

Anzhelika Viktoriya une russe de 27 ans n’avait jamais vu un homme noir toute sa vie. Elle dit qu’elle a presque eu une crise cardiaque quand l’américain de 30 ans Jackson Lewis l’a approchée dans une boîte de nuit à Moscou.

<< Quand j’étais enfant jusqu’à maintenant, dans mon village, nous n’avons pas de Noirs. Mon père m’a fait comprendre que tous ces Noirs sur les films et émissions de télé que nous regardions n’étaient pas réels. Que le jour où je verrai l’un d’entre eux, je devrais fuir pour ma vie >>  dit-elle

<< alors quand j’ai quitté le village pour poursuivre mes études à Moscou, je ne m’attendais jamais à voir un homme noir. Ce n’est pas que je sois raciste, c’est juste à cause de l’enseignement que j’ai reçu du village et du fait que je n’ai jamais vu un vrai homme noir. J’étais tellement terrifié quand il m’a tenu par derrière >> dit la jeune femme

Ce sont ses amis qui lui ont fait comprendre que les noirs sont réels et qu’ils sont gentils avant que la jeune femme s’est excusé auprès du noir et ils sont devenus amis. Jackson a dit qu’il ne pouvait pas croire qu’il y avait encore des endroits dans le monde où les Noirs n’ont jamais visité et qu’il était prêt à visiter tous les villages en Russie, même si cela lui prendra toute sa vie pour faire savoir aux Russes que les Noirs existent vraiment

selon les statistiques, Il y aurait peut-être 100 000 Noirs en Russie (sur une population de plus de 148 millions), principalement concentrés dans les grandes villes. Nombreux sont ceux qui se sont rendus illégalement en Russie dans l’espoir de l’utiliser comme point de départ pour voyager plus loin en Europe. La plupart ont échoué et sont bloqués là pour des raisons économiques.

Malheureusement, comme pour les Juifs et les Asiatiques du Centre, la plupart des Noirs trouvent que la Russie est un endroit exceptionnellement raciste et peu accueillant. Des attaques ont été signalées et le système juridique russe ne semble pas être en mesure de les protéger.

Mots clés
#fais divers Réactions en bas