2min
©
Image
Image

Nigeria : un chef explique pourquoi les sorciers ne sont pas tués dans son royaume

Un haut chef dans l’État d’Edo au Nigeria, Chief David Edebiri, qui est une personnalité importante du royaume du Bénin et chef (Odionwere) des sorciers de l’État d’Edo, a expliqué pourquoi les sorciers et les sorcières qui se sont confessés sans aucune forme de pression, ne sont pas tués.

Edebiri a discuté avec des membres de l’Association des barreaux africains qui lui ont rendu une visite de courtoisie mercredi 6 février. A cet effet, il a déclaré qu’une sorcière ou un sorcier qui avoue publiquement être dans cette pratique dans le royaume du Bénin est traité avec le plus grand respect et est réintégré dans la société après avoir subi certains traitements. Edebiri a déclaré que le roi du Bénin lui avait conféré le pouvoir de s’occuper des sorciers et des sorcières du royaume.

«Les sorcières et les sorciers sont mes sujets. Nous les traitons de façon décente. Il n’y a pas de processus magique pour eux. Une fois que l’un d’eux révèle être sorcier ou sorcière, nous l’envoyons dans une maison réservée à cet effet et un chef reçoit le pouvoir de s’en occuper.

« Nous les traitons à travers certains processus et plus tard ils deviendront des gens normaux, puis retourneront dans la société en étant de meilleures personnes », a-t-il déclaré aux avocats invités.

Mots clés
#societe Réactions en bas