3min
©
Image
Image

Nigeria: une mère vend son bébé et achète un téléphone avec l’argent récolté

Une mère de 23 ans a été arrêtée par le commandement de la police de l’État d’Edo au Nigeria pour avoir prétendument vendu son bébé de six semaines. La femme du nom de , Miracle Johnson a vendu le bébé, Greatness, à un orphelinat à Onitsha, dans l’État d’Anambra,

Une mère de 23 ans a été arrêtée par le commandement de la police de l’État d’Edo au Nigeria pour avoir prétendument vendu son bébé de six semaines.

La femme du nom de , Miracle Johnson a vendu le bébé, Greatness, à un orphelinat à Onitsha, dans l’État d’Anambra, pour 200 000 Nairas. Elle a été payé en espèces et a utilisé une partie de l’argent récolté pour acheter un téléphone portable.

Miracle qui est mère de deux enfants a dit que la frustration et l’incapacité de son mari à s’occuper d’elle et de ses autres enfants l’ont amenée à commettre son acte. Elle explique aussi qu’elle avait été convaincue par une certaine Mama Joy, à vendre l’enfant et donner l’argent à son mari pour créer une entreprise.

«Mon bébé est né le 2 juillet. Je l’ai vendue à cause de ma frustration. Mon mari luttait juste (pour subvenir à nos besoins) . Mon amie (Mama Joy) m’a dit puisque mon mari ne prenait pas soin de moi, si je le faisais (vendre le bébé), je pourrais lui donner l’argent pour créer une entreprise ou acheter une moto”.

“Deux semaines plus tard, elle est revenue. Je ne sais pas ce qui m’était arrivée. Alors, j’ai pris un sac, rassemblé quelques affaires et suis partie”

“Je l’ai vendue à un orphelinat à Onitsha. L’orphelinat a acheté l’enfant pour 200,000 Nairas. Je viens juste d’acheter  un téléphone; Je ne voulais pas l’acheter, mais elle (Mama Joy) m’a forcée à le faire “, a-t-elle révélé.

Et d’ajouter:

J’ai dit à mon pasteur ce que j’ai fait et que c’était une erreur pour laquelle je ne me pardonnerais jamais. Donc, mon mari et moi sommes allés dans un commissariat pour nous signaler. Je sais que ce que j’ai fait n’était pas bon. Je prie pour que mon enfant me pardonne. “

Son mari, Johnson Omovuokpor, s’exprimant sur le sujet a déclaré: “Quand elle m’a parlé de son plan, je lui ai dit d’oublier et de faire preuve de patience.”

Ce jour-là, j’ai sorti ma moto pour la faire réparer. Quand je suis rentré chez moi après être allé chercher de l’argent, j’ai vu ma première fille avec mon voisin.”

“Quand j’ai demandé où se trouvait ma femme, on m’a dit qu’elle était sortie avec un sac, disant qu’elle allait acheter quelque chose. Alors, je me suis souvenu de ce qu’elle avait dit vouloir faire avec le bébé”.

Quand elle m’a appelé plus tard dans l’après-midi pour me dire qu’elle avait vendu le bébé, je l’ai insultée et j’ai mis fin à l’appel. “

Le commissaire de police de l’Etat Kokumo a déclaré: “C’est un acte contre les lois au Nigeria. Maintenant que nous avons la femme dans nos filets, nous allons certainement la trainer devant les tribunaux. Le bébé sera sauvé. “

Mots clés
#divers Réactions en bas