3min
©
Image
Image

racisme : Un homme refuse de s’asseoir à côté d’une Noire

Des dizaines de personnes ont déclaré un boycott contre RyanAir, une compagnie aérienne à bas prix basée à Dublin, suite à une récente publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant une confrontation apparemment raciste à bord d’un vol récent.

David Lawrence, un résident du Royaume-Uni, a déclaré à HuffPost qu’il avait filmé la scène jeudi dernier avant le départ du vol FR9015 de RyanAir de Barcelone, en Espagne, pour l’aéroport Stansted à Londres.

Dans la vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, on y voit un homme tenir des propos racistes à l’égard d’une Noire parce qu’il ne veut pas s’asseoir à côté d’elle. Furieux, il lui demande de changer de place. La femme ne se serait pas levée assez vite. La vidéo montre également la fille de la femme qui explique que sa mère est handicapée.

« Je n’en ai rien à foutre, si je lui dis de partir, elle part. Si vous ne trouvez pas une autre place, je vous bouge de là », répond le monsieur.

Pour calmer la situation, un membre du personnel de bord a demandé à la femme si elle pouvait s’asseoir ailleurs, mais elle a initialement refusé.

Alors qu’un autre passager tente de calmer le vieil homme, celui-ci s’en prend à nouveau à la dame :

«  Salade noire. Ne me parle pas dans une langue étrangère, espèce de vache stupide ! »

La femme a fini par demander si elle pouvait rejoindre sa fille.

Irrités par le comportement de ce monsieur, les passagers ont demandé à ce qu’il soit expulsé de l’avion mais le personnel n’a pas jugé bon de le faire sortir.

La réaction du personnel a provoqué une polémique, plusieurs internautes estimant que c’était à l’homme de changer de place, d’autres affirmant qu’il aurait dû être expulsé.

Les membres du Parlement britannique et du Parlement écossais outragés par cette situation ont appelé les responsables de RyanAir à dénoncer l’homme à la police pour son comportement violent.

« Il aurait dû être expulsé de l’avion et remis à la police », a écrit sur Twitter le député Karl Turner. « Nous supposons que l’avion était au Royaume-Uni. Si c’était le cas, il a définitivement commis des délits criminels. »

La compagnie aérienne a déclaré avoir rapporté l’incident à la police de l’Essex

Mots clés
#societe Réactions en bas