2min
©
Image
Image

Un enfant par jour change de sexe au Royaume-Uni

Epidémie de transgenres au Royaume-Uni : un enfant par jour change de sexe – mais ce n’est pas un problème et c’est normal pour Theresa May. Au Royaume-Uni, un nombre record d’enfants de moins de 16 ans s’identifient comme transgenres, avec au moins un enfant qui change de sexe tous les jours. Louise Bowers, officière d’état civil, l’a dit au Sun : « Avant, nous en publiions environ un par mois, mais maintenant c’est sept à dix par semaine. »

Selon elle, la plupart des enfants ont 14 ou 15 ans, mais certains n’ont que 10 ans. Le nombre d’enfants âgés de 3 à 18 ans orientés vers les cliniques d’identité sexuelle est passé de 314 en 2011 à 2016 en 2016.

L’année dernière, la ministre britannique de l’Egalité, Penny Mordaunt, a ordonné une enquête urgente après la révélation d’une augmentation de 4415 pour cent du nombre de filles orientées vers un traitement de « transition ».

Cependant, cette augmentation anormale de la confusion entre les sexes chez les jeunes enfants n’est pas un problème selon la Première ministre britannique Theresa May, qui s’est déclarée «déterminée à éradiquer l’intimidation homophobe et transphobe ».

« Nous avons élaboré des plans pour réformer la loi sur la reconnaissance du genre et pour simplifier et démédicaliser le processus de changement de genre, car être trans n’est pas une maladie et ne doit pas être traité comme tel », a-t-elle ajouté.

Chris McGovern, ancien conseiller du ministère de l’Education, a déclaré au Telegraph que c’est devenu une industrie : « Des gens font carrière en encourageant les enfants à remettre leur genre en question à un âge où on devrait surtout les laisser être des enfants. Quand les enseignants soulèvent ces questions, les enfants risquent d’être désorientés ou malheureux et traumatisés. »

Mots clés
#societe Réactions en bas