2min
©
Image
Image

Une chaîne privée camerounaise suspendue 6 mois pour avoir annoncé la mort d'Ali Bongo

La Haute autorité de la communication (HAC) a décidé de suspendre mardi une télévision privée du Cameroun qui avait annoncé la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie saoudite , at-on appris.

La télévision privée camerounaise réputée proche du pouvoir Vision 4 a été suspendue des bouquets diffusés au Gabon par les principaux diffuseurs, dont Canal + pour une période de six mois au Gabon .

Elle aurait annoncé la mort du Président  Ali Bongo sur ses antennes.

"Inexacte et trompeuse", l'annonce de la mort du président Bongo Ondimba par Vision 4 a porté "atteinte à l'unité nationale, la cohésion sociale et l'ordre public", selon la HAC dans un communiqué obtenu mercredi.

Agé de 59 ans , le Président gabonais, a été hospitalisé le 24 octobre à Ryad, à la suite d'un "malaise", selon Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, porte-parole de la présidence à Libreville.

Mots clés
#societe Réactions en bas